N° 196 Mars 2019

Sommaire du N° 196

Une fois n’est pas coutume ! Le présent numéro se consacre certes à une sorte d’archéologie, mais une archéologie récente, et non antique ou médiévale.
Les tuiles dont la fabrication connaît aux XVIIIe et XIXe siècles un essor dans notre petite région couvrent toujours nos toits.
L’Araire elle-même s’écrit comme son propre objet d’étude – et pourquoi pas, puisqu’elle fête cette année son cinquantenaire, âge presque vénérable pour une association !
Toujours archéologie des temps récents, un poème mis dans la bouche des paysans des Monts du Lyonnais du milieu du siècle dernier décrit avec mélancolie et humour leur vie quotidienne, disparue aujourd’hui.
L’Araire nous conduit alors vers la création artistique – toujours du siècle dernier ! – dans une sorte de galerie d’art, avec quatre artistes très différents, mais proches les uns des autres par le style et la discrétion de leurs réalisations.

  • LES TUILERIES DE L’OUEST LYONNAIS Jacques VOINOT
  • DE L’AUVERGNE AU LYONNAIS, DES COURSIÈRES DANS TOUS LES SENS Claude LONGRE
  • L’ARAIRE S’INSTALLE À MESSIMY EN 1975 Interview de Jacques RIVOIRE recueillie par Maude GARCIA
  • LA MAISON DE L’ARAIRE À YZERON, UNE ANCIENNE ÉCOLE DE FILLES Louis PANGAUD
  • LA COMPLAINTE DES PAYSANS DES MONTS DU LYONNAIS Claude LONGRE
  • JEANNE GUILLAUD-FORESTIER (1872-1935) Peintre de fleurs de l’École Lyonnais Lucile LONGRE
  • FÉLIX DUMAS (1882-1965) - Dessinateur, Modeleur, Sculpteur, Potier, Céramiste Gérard NIOULOU
  • LOUIS NIOULOU (1908-1981) – Artiste peintre Gérard NIOULOU
  • FÉLIX COMTE (1919-1991) - Artiste peintre Gérard NIOULOU

Articles publiés dans cette rubrique

LA MAISON DE L’ARAIRE À YZERON, UNE ANCIENNE ÉCOLE DE FILLES

Par Louis PANGAUD
A l’occasion du cinquantenaire de la naissance de L’Araire, une rétrospective de l’histoire de la Maison d’Expositions d’Yzeron était nécessaire. Les patientes recherches de l’auteur soulignent l’enthousiasme des personnes qui ont (...)

LA COMPLAINTE DES PAYSANS DES MONTS DU LYONNAIS

Par Claude LONGRE
Un poème en patois de Saint-Symphorien-sur-Coise, écrit par un élu de la fin du XXe siècle, exprime les préoccupations des paysans des Monts du Lyonnais. Il représente aussi, dans sa langue riche et variée, un trésor linguistique pour la région et pour la langue (...)

JEANNE GUILLAUD-FORESTIER (1872-1935) Peintre de fleurs de l’École Lyonnaise

Par Lucile LONGRE
Inscrite dans la tradition apparemment sage des fleurs lyonnaises et dans son rôle d’épouse de soyeux, elle nous émerveille par la couleur et le dessin de ses toiles.

Agenda

 

2019

 

 

Septembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456