L’aqueduc romain de la Brévenne à Dardilly, chemin des Cuers

François Eschbach, Archéodunum

L’étude de huit bases de piliers fournit des hypothèses précises sur la
construction, la hauteur du bâtiment, etc. On lira avec intérêt la
reconstitution d’un « scénario de construction ». Paradoxalement, la
destruction avancée de ces vestiges donne accès à une somme de
renseignements que ne peuvent pas fournir des monuments bien conservés.


Commentaires

Agenda

 

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123